Cookies

En utilisant ce site, vous acceptez que vos données de navigation soient utilisées à des fins d’analyse d’audience du site.

Politique de confidentialité

J'ai compris

La démarche "Réseau 2025 - 2030" se poursuit malgré le contexte Covid19

Une démarche guidée par les orientations du Comité de Pilotage

Suite aux ateliers de diagnostic menés en Décembre 2019 à Mont-de-Marsan, Niort, Limoges, Bordeaux et Angoulême, le Comité de Pilotage du 27 Janvier 2020 a approuvé la méthode de travail proposée. Celle-ci consiste à interroger successivement les fonctions essentielles de la chaîne intermodale des déplacements, à savoir Rabattre, Transporter, Diffuser, pour bâtir la feuille de route partagée de Nouvelle-Aquitaine Mobilités.

Les élus ont souhaité que le Réseau 2025 - 2030 unifié émerge sur la base d'un travail de superposition de l'ensemble des offres existantes.

Travaux de superposition des offres existantes à différentes échelles

Les orientations émises en Comité de Pilotage guident les travaux menés sur l'année 2020 :

  • Les territoires périurbains recèlent des gisements de clientèle que les différents modes efficacement coordonnés, du ferroviaire au vélo, peuvent capter
  • Les corridors à potentiel non couvert et inversement ceux où la superposition des offres peut être optimisée doivent être identifiés, avant d'y préfigurer les typologies d'offre adaptées à ces potentiels
  • L'identification des meilleurs lieux d'intermodalité et la hiérarchisation des pôles d'échanges sont à mener en parallèle sur le territoire, notamment en faveur des zones blanches de mobilité et territoires rurbains

Cette feuille de route doit permettre de mettre en œuvre à l’échelle de corridors de transport une politique innovante de traitement des chaines de déplacement.

Les actions constitutives de cette feuille de route sur chacun des maillons de la chaîne Rabattre, Transporter, Diffuser, seront présentés et discutés lors des prochains Comités de Bassin, comme cela a été le cas lors du Comité de Suivi du Bassin Sèvres Atlantique relatif à l'expérimentation du covoiturage.

Le format des ateliers s'adapte au contexte Covid19

Après la phase diagnostic, de nouveaux ateliers, initialement programmés en présentiel au printemps 2020, initient la définition d'un cadre stratégique pour l'élaboration de schémas de mobilité cohérents sur chaque bassin de vie.

Compte tenu du contexte, Nouvelle-Aquitaine Mobilités a proposé à ses membres de poursuivre ces travaux à l'aide des outils de visio-conférence, en scindant l'atelier en 4 temps :

  • Temps 1 (visio) : présentation technique des analyses globales et territorialisées
Identification de quadrants à potentiel de report modal - bassin Landes Pyrénées

  • Temps 2 (en chambre) : quels corridors ? quelle hiérarchisation ? quels pôles de diffusion ? quels PEM de rabattement ? comment les rendre plus attractifs ?
  • Temps 3 (visio) : restitution des travaux de co-construction par territoire
  • Temps 4 (en chambre) : consolidation et synthèse des travaux : proposition de structuration d'un réseau armature doté de corridors et de points de connexion hiérarchisés

Grâce à la forte mobilisation des membres de Nouvelle-Aquitaine Mobilités aux ateliers organisés sous ce nouveau format, les travaux de co-construction technique se poursuivent, en vue d'une formalisation à l'été 2020.