Avec 5,3 millions de déplacements quotidiens, le bassin Gironde - Garonne est le plus dynamique !

Le 7 juillet 2022 • Gironde et GaronneRéseau 2025-2030

>

Avec ses 5,3 millions de déplacements quotidiens, le bassin Gironde-Garonne est le bassin le plus dynamique de la Nouvelle-Aquitaine.

Le bassin Gironde-Garonne détient la première place en matière de nombre de déplacements quotidiens sur la Nouvelle-Aquitaine : et pour cause, le bassin Gironde-Garonne est un territoire très attractif où la population a augmenté de +25% en 10 ans par endroits. Ce sont 5,3 millions de déplacements qui sont observés quotidiennement, majoritairement internes et orientés sur la métropole bordelaise.

Deux axes se dégagent depuis la métropole : Bordeaux – Arcachon avec 121 000 déplacements quotidiens, ainsi que Bordeaux – Langon – Marmande – Agen avec près de 170 000 déplacements quotidiens.

Comme sur l’ensemble des bassins, les flux pendulaires effectués le matin et le soir pour se rendre au travail ou sur le lieu d’étude ne représentent que 30% des flux. Le reste des déplacements ont pour motif les achats, les loisirs ou encore la santé. Ceux-ci sont effectués majoritairement en heure creuse.

Ces données de flux, exploitées dans le cadre du Schéma Multimodal de Nouvelle-Aquitaine sont issues d'un traitement de plusieurs bases de données réalisé par le bureau d'études Explain :

  • L’enquête « Mobilité des personnes » réalisée en 2019 est une source d’information essentielle pour mesurer la mobilité des Français au niveau national et la comparer au cours du temps. Son objectif est de décrire les pratiques de mobilité des personnes et d'apprécier comment et pourquoi les Français se déplacent, au quotidien ainsi que pour leurs voyages à plus longue distance

  • Le fichier détail « Mobilités professionnelles des individus » de 2021 propose sur le thème des déplacements entre le lieu de résidence et le lieu de travail un ensemble de variables sur les individus

  • Le fichier détail « Mobilités scolaires des individus » propose sur le thème des déplacements entre le lieu de résidence et le lieu d'études un ensemble de variables sur les individus.

45 000 déplacements sont réalisés un jour de semaine en transports régionaux. Le train assure 3/4 des déplacements le long de l’étoile ferroviaire. Principalement vers Arcachon, Libourne, Langon et Marmande.

La part des déplacements en transports en commun sur les relations de moyenne distance autour et entre les villes est inférieure à 10%, et plus importante sur les relations longues.

Les données de fréquentation ferroviaires et routières ayant permis de dresser ce panorama de la mobilité en transports en commun sur les moyennes et plus longues distances à l'échelle du bassin, sont issues des bases de données de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Le Schéma Multimodal établit un diagnostic

Le diagnostic croise :

  • volumes de flux observés,

  • niveaux d'offre TC existante

  • perception du besoin de mobilité de la part des élus et des habitants

Il en ressort que la métropole bordelaise est dotée de plusieurs équipements qui rayonnent bien au-delà : l’aéroport et la zone d’emploi Aéroparc, les campus universitaires, les CHU et la zone Bordeaux-Lac. Ces zones doivent être accessibles depuis les localités situées sur les axes radiaux visibles sur le schéma ci-contre. La métropole rayonne dans plusieurs directions, notamment Arcachon, le Libournais ou encore le Val de Garonne.

Fruit de travaux de concertation institutionnelle (réalisée avec l'accompagnement du cabinet Alenium), le schéma ci-dessous synthétise l’expression de besoins de mobilité des élus en suivant les infrastructures ferroviaires et routières existantes, et dont la grande majorité correspond à une offre en transports en commun actuelle.

L'objectif : mieux répondre aux besoins de mobilité en adaptant les horaires afin d’améliorer les temps de correspondance et les amplitudes horaires.

Nous avons retenu 3 secteurs géographiques qui couvrent les enjeux du bassin :

  • La métropole bordelaise, Arcachon et la façade Atlantique ;

  • La métropole bordelaise et le Val de Garonne, particulièrement les déplacements le long de la Garonne sur les deux rives ;

  • La métropole bordelaise, le Libournais et la Haute-Gironde

La prochaine étape ? Une consultation citoyenne au format questionnaire mise en ligne en Septembre 2022 qui permettra de mieux connaître votre mobilité, les freins à l’utilisation des transports en commun et ce qui vous inciterait à les emprunter davantage.